Non-coupable

Publié le par Opale

Tu vas devoir assumer

Tu es seul

Je plaide non-coupable.

Il en a fallu des années

Pour que cesse 

Cette mascarade.

Jour après jour

J'y avais cru

Que tu étais attentionné

Que c'est ainsi que tu m'aimais

Que je n'étais qu'une traînée.

C'est terminé

Tu es le seul

Unique salaud, unique coupable

De A à Z , tout t'appartient

Il n'y a de sale que tes mains.

Quoique j'aie fait, quoique j'aie dit

Quand bien même j'ai réagi

Tu es le seul

Ta faute est là

Je ne porte que mon désarroi.

Ils vont te dire 

C'que tu as fait

Vont te rafraîchir la mémoire

Compte pas sur moi

Pour partager

Le moindre geste des plus noirs.

C'est bien fini

Tu es tout seul

Je reprends mon corps et mon âme

J'ai encore mal

Mais plus jamais

Je n'te rejoindrai dans les flammes

Celles qui ont incendié mon coeur

A coup de culpabilité

Alors que c'est toi le violeur

Et moi l'enfant martyrisée.

Souviens-toi bien 

Que je t'aimais

Rappelle-toi de ça au passé

Tu es tout seul

C'est terminé

Ma vie sans toi va commencer.

 


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans Poèmes de 2012

Commenter cet article

MeSH_r 02/03/2012 21:17

Opale,

À la lecture du titre je me suis dit "oh non, dis moi que ce n'est pas vrai". Et puis j'ai compris que tu ne parlais pas de lui mais bel et bien de toi. Ce poème poignant raconte des évènements
atroces : la force et la magie des mots... Tu es sur l'abonné voie. Accepter que tu n'es et n'as jamais été complice ne te rendra pas ce qu'il t'a pris, mais ça te permettra, je l'espère, d'aller
de l'avant.

Je t'embrasse fort.

Opale 03/03/2012 08:06



Merci ma ptite MeSHr :-) bisous