Fantôme

Publié le par Opale

  J'erre sur la Terre
Mais je suis ailleurs
Comme en enfer
Au milieu des pleurs
On peut me voir
Et même me parler
Mais c'est un leurre
Je suis enterrée
Comme un fantôme
Je hante la vie
Qui m'a elle-même
Mise à l'agonie
Les chaînes aux pieds
Cliquetis cruel
Qui me rappelle
Souffrance éternelle
Je parle et ris
Et je vous regarde
Mais en dedans
Mon coeur se lézarde
Il s'assèche
Et mon sang le quitte
Brèche après brèche
Lentement s'effrite
Où est l'espoir
De renaître un jour
Mon coeur hagard
Est devenu si lourd
Alors je hante
Ce semblant de vie
Comme en attente
D'une autre éclaircie.


(02/04/2006)


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans Poèmes de 2006

Commenter cet article