Mon enfant-bulle

Publié le par Opale

 Ce soir je capitule
Face à mon enfant-bulle
Celle qui est en mon âme
Dont s'essouffle la flamme
Elle me crie qu'elle a mal
Je n'ai pas le moral
Pas la force de lutter
Je la laisse crier
Elle me dit ses tourments
Sous les mains de ce grand
Elle me dit le néant
La mort d'une enfant
Ma petite enfant-bulle
Être non immunisée
Contre des gestes mauvais
Ses microbes coulent dans ses veines
Elle pleure, elle a tellement de peine
Ce soir je la comprends
Petit être innocent
Caressée, tripotée
Par un ogre affamé
J'ai mal pour elle et moi
Mon coeur pour nous se broie
Elle hurle dans mes bras
Elle veut que je la crois
Ce soir je capitule
Face à mon enfant-bulle
J'ai eu tellement de mal
Sous ses mains d'animal.

(11/07/2004)

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans Poèmes de 2004

Commenter cet article