Ad Vitam Aeternam

Publié le par Opale

 Et toujours ça recommence
Ad vitam aeternam
Les jours larmoyants de souffrance
Et toujours ça continue
Ad vitam aeternam
L'envie de mort quand j'en peux plus
Et toujours les heures avancent
Ad vitam aeternam
Et malmènent mon coeur qui bat
Les monstres en enfer dansent
Ad vitam aeternam
En voyant mon désarroi
Moi je voudrais m'endormir
Ad vitam aeternam
Dormir pour ne plus souffrir
Je voudrais que la vie cesse
Ad vitam aeternam
Que mon souffle me délaisse
S'il faut encore vivre ainsi
Ad vitam aeternam
Je choisirai moi aussi
De l'assassiner mon âme
Ad vitam aeternam
Et de me faire violence.

(27/01/2004)

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans Poèmes de 2004

Commenter cet article