Mon ado prisonnière

Publié le par Opale

Je voudrais venir te délivrer
Je voudrais lui voler la clé
Pour te laisser te déchaîner
Révolte d'un coeur enchaîné
Je voudrais te laisser crier
La voix grave et le regard noir
Je voudrais te laisser pleurer
Le mal enfoui dans ton histoire
Et je suis pauvre spectatrice
De ta douleur et ton supplice
Et la terreur en moi s'immisce
De ta bouche sort mon précipice
Tu me regardes les yeux hagards
Hurlant silence d'un désespoir
Tu attends que je vienne m'asseoir
Pour t'éclairer là dans le noir
Et pourtant je te laisse là
Glacée par le son de ta voix
Parcourue de frissons morbides
En observant ton âme livide
Je te regarde et je ne peux
Trouver la clé pour un ciel bleu
J'ai si peur de te libérer
Et que tu viennes m'assassiner.

(17/01/2004)

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans Poèmes de 2004

Commenter cet article